Dans un article récent publié sur le site du Wakriya AC, nous vous annoncions l’arrivée de Benjamin Lereste au sein du Wakriya AC de Boké pour un stage avec le staff technique du club pour une durée de trois mois.

Cette arrivée est rendue possible par le président du club Docteur Miakailou Sampou qui ambitionne de mieux outiller son staff technique afin de produire de meilleurs résultats que le club de Boké s’est fixé.

Ce mardi 19 novembre, la cellule de communication du club est allée à la rencontre de Benjamin Lereste pour échanger avec le français. Dans cette interview qu’il nous accorde, il dit les raisons du choix du Wakriya et surtout ce qu’il compte apporter en terme d’expérience au club pour l’aider à franchir de nouveaux pallier.

Bonjour Benjamin, présenter vous à nos lecteurs…

Je suis Benjamin Lereste, j’ai 30 ans. Et j’interviens pour le club de Wakriya AC, pour apporter mon expérience et aider le club de Boké à mieux se développer. J’interviens ici pour durée de trois (3) mois..On va voir au niveau du staff technique comment ils travaillent, au niveau des entraînements notamment. On a déjà rencontré le staff et l’entraîneur, j’ai discuté un peu avec eux, voir comment on va travailler, comment intervenir de manière efficace sans déséquilibrer le jeu, l’effectif et l’acquis qui est déjà là.

Avez-vous échanger longuement avec le staff technique du club ?

Benjamin Lereste : un peu oui. On a analysé le dernier match du Wakriya à Boké. Mais on n’a pas exposé ce qu’on veut réellement apporter. J’ai retrouvé dans l’équipe des axes d’amélioration. Donc on va travailler avec eux, voir comment on pourra améliorer certaines choses, tout en gardant l’efficacité du groupe, bien-sûr..

C’est quoi justement ces axes d’amélioration ?

Benjamin Lereste : Aujourd’hui, c’est difficile à dire, parce qu’on n’a pas très bien discuté avec le staff technique. Mais voir aujourd’hui le club, on sent une cohésion et une parfaite entente. C’est quelque chose que j’apprécie vraiment…

Avez-vous assister aux séances d’entraînements du club ?

Benjamin Lereste : Non, pas encore. On a vu juste un match du club. On vient juste d’arriver. Mais sachez qu’on apportera notre petite expérience au club pour l’aider à mieux aller de l’avant. On repart à Boké ce mercredi. Là-bas, on aura l’occasion de mieux suivre l’équipe à travers des matches amicaux parce que pour le moment le championnat est arrêté.

Qu’est-ce que vous avez déjà noté comme imperfection dans l’équipe ?

Benjamin Lereste : On joue à Boké sur une surface difficile à pratiquer. C’est pas facile pour les athlètes. C’est dur de pratiquer le football sur un terrain où le ballon rebondit souvent. Du coup, un jeu basé sur le gain du deuxième ballon, assez directe. L’utilisation de Victor Kantabadouno, le numéro 9. Un jeu direct vers lui. La transition offensive du Wakriya est bonne, j’ai trouvé. Après on pourra améliorer pas mal de choses. Dans la phase de construction du jeu, l’utilisation du ballon…Faire jouer les latéraux également, amener beaucoup de surprises dans notre jeu.

Comment vous avez connu le Wakriya AC ?

Benjamin Lereste : C’est le vice-président Alhassane Sampou qui m’a proposé au président Mikailou Sampou.

C’est donc votre première expérience en Afrique ?

Benjamin Lereste : oui oui. Mais j’ai travaillé avec des gens qui connaissent le contient, et je connais bien la philosophie du football africain.

Comment vous avez senti le président, lors de votre premier échange ?

Benjamin Lereste : J’ai senti un président très motivé par notre arrivée. Un homme engagé qui veut tirer son club vers l’avant, qui veut faire améliorer les choses dans son équipe et surtout je l’ai trouvé très ambitieux. Voilà pourquoi j’ai décidé de venir apporter mon savoir à l’équipe, durant trois mois.

Certains pensent que vous êtes là pour succéder à Guillaume Soumah ?

Benjamin Lereste : (rire). Non, loin de là. Je suis ici pour vraiment accompagner l’entraîneur et aider le club et le président à accomplir ses missions. Mes projets ne sont pas du tout de prendre l’équipe ou de remplacer l’entraîneur principale. Non non.

Merci Benjamin et nous vous souhaitons bonne chance.

Benjamin Lereste : Merci à vous, et j’espère que durant mon travail avec le Wakriya, ensemble, on fera de bonnes choses.

Dans notre prochain article, on échangera avec Madame You Stessy, femme de Benjamin Lereste. Cette dernière sera au près de l’équipe féminine du Wakriya AC, et jouera un rôle dans la préparation des gardiens de buts du club de Boké.