Considéré comme étant l’un des meilleurs défenseurs du championnat National, Ibrahima Sory Doumbouya a confirmé son statut et confirmé au récent CHAN tout ce qu’on pensait et disait en bien de lui. Supervisé par le Horoya depuis des lustres, ses performances au CHAN ont poussé le HAC a accéléré et prendre le dessus sur son dossier.

L’ancien défenseur du Wakriya a paraphé un contrat de 3 ans avec le champion de Guinée en titre. Kroutimy Mady Kaba, le secrétaire du HAC, justifie le choix du solide défenseur

Les talents ne sont pas cachés, nous avons remarqués ce joueur depuis le championnat national et Dieu merci il a confirmé au CHAN. Nous avons vu que que ce joueur peut nous être utile dans la campagne africaine donc c’est ce qui nous a motivé à venir très respectueusement auprès de nos amis Wakriya pour pouvoir nous le céder et pour qu’il puisse avoir un rajout sur les acquis du club. Nous pensons avec tout ce que nous voyons en lui qu’il pourrait nous être. Nous allons le couvrir avec toute la protection nécessaire, nous souhaitons qu’il va faire bon parcourt et pourquoi pas aller au-delà du club.

Séparation difficile entre Ibrahima Sory Doumbouya qui quitte sa famille de base, le Wakriya AC. Fidèle aux valeurs du club et exemplaire dans son comportement depuis 5 ans avec le WAC, c’est avec beaucoup de pincements au cœur, des larmes au bord des yeux que Doumbouya quitte le club. Relativisons pour dire qu’il a franchie un palier supplémentaire dans sa carrière.

Ça fait du bien et du mal à la fois de quitter le Wakriya. Le Horoya est est un club qui est dessus de tous les autres, il est habitué à joueur les compétions africaines. Je prie Dieu que ce club puisse m’aider à avancer dans ma carrière. C’est difficile de quitter ma famille de base, mes amis avec lesquelles j’ai partagé des moments difficiles et glorieux. Je prie Dieu que le Horoya devienne pour moi ce que le Wakriya est devenu pour moi jusqu’aujourd’ hui. “