Le Wakriya AC a encore partagé des points avec le Santoba FC (2-2) ce dimanche à Boké, à l’occasion de la reception du club promu en marge de la 22ème journée du championnat.

Cette rencontre a été malheureusement émaillée par des incidents malheureux faisant quelques bléssés côté Wakriya, et obligeant l’arbitre à mettre un terme au match dans une scène de pagaille.

Cette pagaille a été orchestrée et soutenue par le club visiteur.

Le coordinateur sportif du Wakriya AC, qui a déploré le comportement antisportif de certains responsables de Santoba FC, n’est pas resté sans condamner fermement ces incidents.

Djibril Sampou qui a vécu cette triste réalité au 1er mai de Boké, est revenu sur ces incidents malheureux

‘’ Au cours du match, l’arbitre Bangaly Konaté sifflait presque tout contre le Wakriya, il refusait de donner des cartons aux joueurs de santoba, qui donnaient des coups flagrants à nos joueurs.

Abry et Coumbassa ont ainsi reçu des coups volontaires de la part des joueurs de Santoba, l’arbitre n’a pas bronché ni sanctionné quelqu’un.

Et à la 85e minutes de jeu, le vice-président de santoba, le nommé Diallo, est descendu des tribunes et s’est dirigé vers le banc de santoba. Il a incité ses joueurs d’aller enlever un supposé grigris dans les buts du Wakriya. C’est là où tout a commencé.

Joueurs et certains membres du staff technique de Santoba, entrent dans le terrain, poussent notre gardien.

Lui demandant de quitter les buts pour qu’ils creusent. C’est en ce moment que certains de nos supporters aussi se sont mêlés pour défendre notre gardien. Et c’était une pagaille totale, il y a eu 10 minutes d’arrêts de jeu.

Le jeu n’a repris que 10 minutes après. Et l’arbitre a décidé de jouer juste que 3 minutes avant de mettre fin à la rencontre. C’est dommage vraiment, ces comportements ‘’ condamné Djibril Sampou, Manager général du Wakriya AC.

Voici le ramasseur de balle du Wakriya bltort par un joueur de santoba

De toute évidence, l’aritrage guinéen devient de plus contesté et contestable, et certains hommes en noirs sont explicitement mis en cause, parfois à tort ou à raison.

Après le Fello Star de Labé, l’AS Kaloum, et biens d’autres clubs, c’est autour du Wakriya AC de se plaindre et de fustiger le comportement sur le terrain de certains arbitres guinéens

Une situation qui déshonore notre football, et qui doit être pensée et repensée par la ligue guinéenne de football professionnel, pour prévenir tout débordement dans les stades, et éviter bien-sûr, le pire, un jour.