A une semaine du début de la saison et d’un double déplacement pour le Wakriya AC au compte de la 1ère et 2ème journée avec respectivement en match N°2 à Labé pour y défier le Felo Star revanchard le vendredi 16 décembre puis plus au nord-est de la Guinée en match N°11 face à la Ashanti GB de Siguiri le jeudi 22 décembre, Dr Mikaïlou SAMPOU, président du WAC s’est déplacé à Boké malgré un agenda chargé, pour officiellement libérer l’équipe.

 

Lors de cette rencontre qui marque début officiel de la saison et qui va voir l’équipe effectuer ses deux plus longs déplacements de la saison à Labé et à Siguiri, le président a confirmé à cette occasion les grandes lignes de la première saison et du premier match en L1 de l’histoire du WAC.

LE Maintien d’abord et plus vite il sera acquit mieux sera.

Outre cette première en L1 loin de Boké, l’accent a été mis sur l’importance de faire des résultats lors du premier quart des matchs du championnat (un objectif de point) pour être mieux situer au classement.

 

Dr SAMPOU a rappeler a le second volet du projet du WAC pour les joueurs qui s’affirmeront sous les couleurs du WAC avec les passerelles qui s’offriront à eux à travers les partenaires du Wakriya.

 

L’équipe se sait attendu fermement par le Felo Star de Labé 3ème du dernier championnat mais qui avait été éliminé par le WAC en coupe nationale.

Son entraineur toujours en place vient de rappeler sur football Factory que ses joueurs qui n’ont pas beaucoup changés ont un revanche à prendre sur le WAC.

 

Avant de penser au match suivant, les poulains de Guillaume SOUMAH qui lui n’était pas au WAC lors de la précédente rencontre entre les 2 équipes, va surement vouloir réussir sa première officielle avec le WAC à l’image de ce que Somparé avait fait à Faranah pour le baptême en L2 PRO.

 

Comme le dit la devise du club:  “PORTER LE MAILLOT EST UN SYMBOLE, LE MOUILLER EST UN DEVOIR”

Quand le club accompli ses engagement et assure le traitement des joueurs, il revient aux joueurs de faire leur part du terrain avec des prestations abouties.

 

ALLEZ LE WAC

Vive Boké

Vive Kakandé

 

écrit par Bonia: