Le choc au sommet de Ligue 1 SALAM mettra aux prises le Hafia FC au Wakriya AC ce mercredi 10 novembre (à 16h) dans le cadre de la troisième journée du championnat guinéen.

Pour cette rencontre, l’équipe du président Mikailou Sampou, qui reste sur deux victoires en deux matches, veut continuer sur cette bonne dynamique.

De son côté, le HafiaFC, auteur dune défaite et d’une victoire cette saison, rêve de démarrer par une victoire devant son public, dans son nouveau stade Petit SORY de Nongo. Ce mardi, l’entraîneur adjoint du Wakriya, Abdoulaye Antchamé Camara était face aux journalistes au stade Petit SORY de Nongo, aux côtés du coach du Hafia, Karim Bencherifa. C’était à l’occasion de la conférence de presse d’avant-match.

Abdoulaye Antchamé Camara, entraîneur adjoint Wakriya  

Le Wakriya a bien préparé le match de demain contre Hafia, comme tous les autres matches. Nous jouons contre le grand Hafia, historiquement connu sur l’échiquier continental et international. Vous n’êtes pas sans savoir que nous avons deux victoires en deux matches. Donc, nous cherchons à garder ce dynamisme là au sein du club. L’état d’esprit du groupe est au beau fixe. On cherche à récupérer nos blessés au fur et à mesure. Au début du championnat, ce n’était pas facile pour nous en compétition africaine, on a enregistré beaucoup de blessés. Donc, progressivement nous sommes en train de les récupérer. Le groupe que nous avons sous nos mains, nous sommes confiants avec ce groupe. Je suis sûr et certain avec ce gigantesque stade, nous sommes prêts à affronter le Hafia dans le bon sens “.

 

Karim Bencherifa, entraîneur du Hafia FC

” Je connais très bien le Wakriya.. C’est le championnat guinéen. C’est l’une des équipes les plus difficiles à battre dans ce championnat. Personnellement, j’ai vu les deux matches de Wakriya AC. Et cela a un avantage et un inconvénient aussi. L’avantage, moi, je connais très bien l’équipe. L’inconvénient, l’adversaire connait aussi notre équipe. On aura un Onze de bonnes qualités contre le Wakriya “.