Le manager général du Wakriya AC, Djibil Sampou, a accordé ce vendredi 26 juin une interview au site Guineefoot.info. Dans cet entretien, il revient sur plusieurs sujets d’actualité concernant le club du président Mikailou Sampou.

Comment l’arrêt du championnat a été accueilli chez le club de Boké ? comment le Wakriya se prépare-t-il pendant cette période de crise de santé ? Le club présidé par Docteur Mikailou Sampou fera-t-il un recrutement conséquent avant la coupe CAF ?.

Le manager général du club, Djibril Sampou, dit tout.

Le Wakriya se porte bien. Même si forcement cette crise a impacté le football en général. Franchement on s’attendait pas a une telle décision, (arrêt de la ligue 1), mais comme vous le savez c’est partout dans le monde que les différents championnats ont été arrêtés. Il il y’a eu des reprises un peu partout en Europe. Mais pas encore en Afrique. Ça tarde encore à venir, car le virus est encore actif en Afrique”.

Quelles sont les conséquences de l’arrêt brusque du championnat sur le Wakriya AC ?

Les conséquences sont énormes, d’abord Wakriya souhaitait vraiment terminer la saison. Mais on ne pouvait rien car la décision d’arrêter le championnat venait de la ligue. Et même après l’arrêt du championnat, le président SAMPOU a gardé les joueurs à Boké, les nourrir et continuer à les payer normalement. C’est en début du mois de mai que le Président a libéré les joueurs qui étaient internés, à rejoindre leurs familles

A date, comment le Wakriya suit-il ses joueurs, est-ce qu’ils s’entraînent individuellement chez eux ?

Actuellement, tous les joueurs font des entraînements spécifiques, individuels pour d’autres et ceux qui sont a Boké s’entraînent en petit groupe”..

Comment le Wakriya compte-t’il combler le vide creusé par la crise liée au Coronavirus ?

Bon, pour le moment, seul le Président Mikailou Sampou qui est le principal bailleur de fonds, c’est lui qui met les moyens pour l’Equipe. Il continue encore à payer les salaires des joueurs et tout le staff, malgré l’arrêt des activités.

Pensez-vous à renforcer l’effectif du Wakriya AC, en vue de la nouvelle saison, et surtout de la campagne Africaine ?

Oui bien sur, nous sommes la-dessus. Même si ça ne sera pas assez de recrues, car le staff et la direction du club font confiance aux jeunes joueurs. Mais, il y’aura quelques renforts, au milieu de terrain notamment, mais aussi au niveau de l’attaque.

Le Wakriya est qualifié pour la prochaine campagne africaine, comment comptez-vous, vous préparer pour faire une bonne prestation en Coupe CAF ?

Le Wakriya prépare déjà cette campagne Africaine. Et nous voulons faire une bonne figuration. On veut aller plus loin que la première expérience en 2018

Quelle sera la touche particulière de cette année pour réussir ce pari ?

D’abord, c’est le renforcement de l’effectif. Faire une très bonne préparation, mettre les joueurs dans de très bonnes conditionsDepuis le début de ce mois, le coach Guillaume Soumah nous a déposé une liste de joueurs qu’il compte garder et une liste de départs aussi.

Des pistes de ventes déjà, comment comptez-vous faire ?

Pour le moment rien de tous ça, même si forcement nous avons des joueurs qui ne sont pas mal suivis par des agents, mais nous restons sereins. Le soucis majeur du President Mikailou Sampou, c’est d’aider ses joueurs à aller monnayer leur talent à l’étranger. Car en 4 années, le Wakriya a fait voyager 10 joueurs à l’étranger pour aller faire des tests, ce qu’aucun club Guinéen n’a encore fait.

Et ces essais ont-ils été concluants, y’a-t-il des joueurs qui ont quitté le Wakriya pour signer directement à l’étranger ?

Certains essais n’ont pas été concluant, certes, mais d’autres ont réussi leur essai. Avant d’être recalés lors de la visite médicale. malheureusement. Mais certains ont été retenus. Pour le moment, on a des joueurs qui sont sur un très bon chemin. et on espère que ça ira..

Interview réalisée par Guineefoot.info