Après l’édition de 2018, le Wakriya AC ne verra pas la finale de la coupe Nationale de Guinée cette année. À l’issue de la première demie final ce mercredi opposant les deux finalistes de l’édition dernière, le Horoya AC a éliminé le Wakriya sur un score d’un but à 0.

L’unique realisation est l’œuvre de Daouda Camara à la 28e qui a conclu le joli geste solitaire de Simone Boladji. L’ailier du Horoya AC s’est joué de deux joueurs avant de servir Daouda Camara.

Pourtant durant toute la rencontre, le Wakriya AC a confisqué le ballon à son adversaire l’obligeant de courir après la domination.

Décidément; ça devient une tradition que face au Horoya, c’est le Wakriya AC qui joue mais le Horoya finit par l’emporter, souvent de façon très laborieuse et sur des scores généralement étriqués. Chose que tente d’expliquer Guillaume Soumah coach du WAC

On a à faire avec des jeunes joueurs qui ne sont pas encore mûres. Donc ils vont jouer le ballon et finalement c’est l’expérience qui prime. Dans cette équipe du Horoya AC ne compte que des joueurs expérimentés, talentueux. Nous aussi on a des joueurs talentueux mais qui n’ont pas encore gagné en expérience. On est entrain de travailler; si vous faites 1-0 contre le Horoya AC c’est pas un mauvais résultat. ” explique Guillaume Soumah.

Dominateur tout le match, un ingrédient secret semblait manquer au Wakriya AC. Guillaume Soumah trouve ce qui devrait être la clé du match

C’est l’animation offensive qui nous a manquée, surtout on n’a pas bien travaillé pour tirer aux buts correctement. Nos attaquants n’ont pas pu s’exprimer face à la défense du Horoya. Une équipe de football si vous ne marquez pas; vous ne gagnez pas ” regrette le meilleur entraîneur au Lengué d’Or 2018.

Le Wakriya AC devra désormais se concentrer sur le sprint final de la saison avec ses 4 derniers matchs qui lui restent dont 2 en déplacement et deux à domicile.

5ème au classement provisoire du championnat il aura une belle opportunité de reconquérir sa troisième place de la saison dernière à condition de les gagner tous.