Cadre de l’équipe et de la défense du Wakrya cette saison, l’international Guinéen du Syli local Désiré Yaovi est aussi un jeune qui a la tête sur les épaules à travers un parcours honorable dans les études. Aujourd’hui, il conseille de ne pas abandonner les études pour le football.

Invité de parcours de l’émission ” Foot Express ”  ce dimanche 1er avril de la radio Espace, le défenseur central du Wakrya Désiré Yaovi a séduit les journalistes de par sa belle mesure d’expression.

Avec un langage propre dans un français claire et accessible aux oreilles, il a invité tous ses amis joueurs à ne jamais abandonner les études au profit du football.

Lisez….

Désiré Yaovi a tout d’abord ressassé son parcours avant de s’engager avec le club de Boké. Ayant esquissé ses premiers pas dans un club informel sous le coaching de Ibrahima Sory Djaby Verron  actuel consultant sportif, il rejoint ensuit le Santoba FC, puis le Satellite FC avant de poser ses valises au Wakriya AC de Boké.

Dans les clubs qu’il a fréquentés, l’international local guinéen a toujours eu le mérite de porter le brassard de capitaine, un mérite qu’il doit d’abord à ses prestations sur le terrain, mais aussi et sa formation scolaire.

Titulaire d’un diplôme en biochimie, Yaovi conseille ses amis à ne jamais déserter les études pour le football car pour lui il y a bien une vie après le terrain. ” Il ne faut jamais abandonner les études pour le football parce qu’il y a une vie après la carrière de joueur, si le rêve de devenir joueur ne se réalise pas tu peux utiliser ton niveau d’instruction à d’autres fins. Moi j’avais un pacte avec mon père, qui s’était engagé à me donner ce que je lui demande si je suis dans les trois premiers de mes classes respectives. C’est ce qui m’a aidé à progresser dans les études. À cela s’ajoute aussi l’environnement dans le club ou tu joue, les encouragements des encadreurs”

Un fait très rare dans le football Guinéen où les joueurs sont obligés de sacrifier les études pour leur passion. On peut compter du bout des doigts ceux qui ont su et pu concilier les études au football.

Désiré en est un exemple à suivre pour tous les jeunes qui rêvent de faire carrière dans le football ou il faut le rappeler, la carrière peut s’arrêter net et sans lendemain.

Wakriya qui se veut un club formateur, met en avant ce focus sur Yaovi pour rappeler aux jeunes qui ambitionnent d’intégrer son académie et sont équipe  PRO, que le niveau de culture générale est l’un des points qui décident d’engager un joueur ou club.

Paul Fathia Tounkara